The Soft Moon

Band : The Soft Moon
  1. Circles The Soft Moon 4:02
  2. Far The Soft Moon 3:56
  3. Want The Soft Moon 3:43
  4. Dead Love (at Room 205) The Soft Moon 4:25

Luis Vasquez n’a jamais eu l’intention de conquérir le public avec The Soft Moon ; pour lui, la musique est naturelle et n’est en aucun cas de l’auto-glorification. Néanmoins, les sons sombres et étouffés qu’il a créés il y a quelques années dans son petit appartement d’Oakland commencent à faire parler de lui en 2010 à la sortie de son 1er album éponyme, sur l’excellent label Captured Tracks, qui sera acclamé par la critique.

Mais ne vous fiez pas à la douceur du patronyme choisi par ces pilleurs de tombes américains. The Soft Moon profane les sépultures des idoles cold et new wave avec une classe rarement vue chez ses contemporains. One man group à l’origine, The Soft Moon convoque avec brio tous les atouts de la musique sombre : voix sépulcrales, guitares tordues et désaccordées, claviers caverneux et tensions rythmiques binaires. Au contraire des phénomènes de foire que sont devenus Interpol ou The Horrors, les californiens et leur messe noire rendent hommage à un âge d’or qui, de Joy Division à Suicide en passant par Neu, trace un axe de la dépression tordue. Leur musique habitée forme un tunnel noir, aussi fascinant qu’effrayant.

Ils viendront nous donner ce soir la primeur de leur prochain opus (sortie prévue à l’automne 2017) pour un live qui sera le seul qu’ils donneront en Europe cet été !!!

Site WebFacebook